Université de Strasbourg
Accueil
Search & Find
Diaporama
Vous êtes ici : Accueil   >   La collection de l'Institut d'Égyptologie   >   Pièce en vedette   >   Archives des pièces en vedette

Archives des pièces en vedette

La statue colossale de Ramsès II de Strasbourg prêtée au Musée de Karlsruhe

Le colosse de Ramsès II de la collection de l’institut d’égyptologie a quitté Strasbourg, pour la première fois depuis son arrivée en Alsace en 1938.   Pierre Montet, alors égyptologue à l’université de Strasbourg, l'avait découverte en 1933 dans le temple de Mout et Khonsou l’enfant de la ville antique de Tanis (dans le Delta égyptien), où le savant mit au jour vingt-trois monuments...[En savoir plus]

Three fragments in the Strasbourg Collection

The original source of three small fragments of inscribed stone in the Egyptological Collection of the University of Strasbourg has recently been identified. The pieces, which appeared on the antiquities market in 1903, were originally thought to have been found in the Valley of the Queens. A team headed by Geoffrey Martin, Piers Litherland and Mohsen Kamel of the New Kingdom Research Foundation...[En savoir plus]

Fragment de bas-relief d’une scène de massacre des ennemis

        Fig. 1 : Le fragment de bas-relief IES_2472A. Cliché F. Colin ©Institut d'égyptologie de l'Université de Strasbourg   Le bloc de grès de l’Institut d’Egyptologie de Strasbourg répertorié sous le numéro IES_2472A (Fig. 1) est un fragment de bas-relief de modestes dimensions (L : 33,5 cm ; l : 18,5 cm ; h : 5,5 cm)1 qui a été intégré à la collection en 1948, suite à un don...[En savoir plus]

Le harpiste ithyphallique

L’Institut d’égyptologie de Strasbourg possède dans sa collection un certain nombre de figurines érotiques en terre cuite, aussi appelées erotica. Certaines présentent un rapport sexuel entre deux individus, tandis que d’autres figurent un personnage au phallus disproportionné. C’est notamment le cas de l’IES_NI_666. Cet objet est issu d’un don anonyme ; son contexte de découverte demeure donc...[En savoir plus]

Enquête autour d'un cône funéraire

Une des fonctions d'une collection universitaire est d'alimenter les recherches de spécialistes de la communauté scientifique internationale. Dans ce cadre, Monsieur Zenihiro (Tokyo) nous livre quelques réflexions sur la technique de fabrication des « cônes funéraires », en lien avec sa demande d'information sur le cône de Strasbourg IES_NI_954. On observera notamment avec intérêt une page d'un...[En savoir plus]

Simulacres d’offrandes du Ramesseum

  Les petits objets en faïence conservés à l’Institut d’Egyptologie de Strasbourg sous les numéros IES_NI_257 et IES_NI_261[1] sont des dépôts de fondation[2]. Enfouis au cours de la cérémonie de fondation, ces dépôts sont placés généralement à l’arrière et aux angles principaux d’édifices tels que les temples, les tombes royales ou privées, les enceintes de villes, les forteresses ou les...[En savoir plus]

Découvertes de Pierre Montet à Abou Roach

L’Institut d’égyptologie de Strasbourg conserve dans ses collections une partie du matériel mis au jour par Pierre Montet en 1913-1914 sur le cimetière M d’Abou Rawach, daté du milieu de la 1re dynastie (vers 2950 av. J.-C.). La législation égyptienne autorisait encore à l’époque la pratique du partage de fouille, une moitié du matériel archéologique rejoignant le musée égyptien du Caire, l’autre...[En savoir plus]

Actualités

avril 14 2017

« L'Institut d'Egyptologie de l'Université de Strasbourg dispose d'un fonds exceptionnel de plus de 6500 objets, des statuettes,...

avril 13 2017

La prochaine séance de l'Atelier de recherche en papyrologie égyptienne et grecque de Strasbourg (ARPEGeS) démotique aura...

avril 6 2017

Le mardi 25 avril 2017, à 18h45, Maison des associations de Strasbourg, Bernard Mathieu (université Paul Valéry-Montpellier III)...

Toutes les actualités