Université de Strasbourg
Accueil
Search & Find
Diaporama
Vous êtes ici : Accueil   >   Les travaux de terrain   >   L'oasis de Bahariya

L'oasis de Bahariya

Le chemin de terre menant vers l'ancienne Psôbthis, chef lieu antique de Bahariya.

Présentation générale

  • Les fouilles françaises de l’oasis de Bahariya s’inscrivent dans un programme de recherche de l’IFAO en partenariat avec l’UMR 7044 ARCHIMÈDE (CNRS, Université de Strasbourg, UHA, INRAP, Ministère de la culture).
  • Selon les années, l’équipe est constituée de chercheurs et techniciens de nationalité française, égyptienne, allemande, belge, croate, iranienne, polonaise, syrienne et turque. En particulier, des chercheurs de l’Université Libre de Bruxelles et de l’Université de Cologne collaborent au projet.
  • Le programme consiste à étudier l’histoire de Psôbthis, chef-lieu antique de l’oasis de Baḥariya, et les caractéristiques humaines et culturelles de sa population en se concentrant sur trois thèmes :

1. Des pratiques funéraires particulières

Pour étudier cette population excentrée, mais néanmoins en contact avec les autres oasis et la vallée du Nil, l'approche est renouvelée en confrontant l’image « idéale » issue des sources classiquement utilisées par les égyptologues aux données produites par les méthodes actuelles de l’archéo-anthropologie. Points forts :

    • la mise en évidence de pratiques funéraires originales dans le cimetière de Qasr ʿAllam, qui n’avaient jamais été observées en Égypte, ni quantitativement, ni qualitativement (tombes collectives d’humains immatures et de canidés) ;
    • la comparaison des faciès funéraires locaux avec les données issues de sites contemporains (ex. la fin de l’Ancien Empire à Qaret el-Toub, Balat, Éléphantine ; un style décoratif « libyen » à la fin de la Troisième période intermédiaire/début de la Basse Époque).
Tombe de la fin de l'Ancien Empire/début Première période intermédiaire à Qaret el-Toub, cliché © Marie Ancel, UMR 7044, 2006
Tombe collective de la fin de la Troisième période intermédiaire/début Basse Époque directement sous les fondations du fort romain de Qaret el-Toub, cliché © Frédéric Adam, UMR 7044, 2007
Yasser, Betül et Ivana pendant la fouille d'une tombe collective d'humains et de canidés à Qasr 'Allam, Cliché © UMR 7044
Superpositions d'humains et de chiens dans une tombe collective de Qasr 'Allam, cliché © Frédéric Adam, UMR 7044

2. Un temple sous les sables

Des indices ont montré que les structures visibles en surface du site de Qasr ʿAllam, sur lesquelles a porté jusqu’ici l’essentiel des fouilles, ne constituaient vraisemblablement qu’un segment périphérique d’un ensemble cultuel beaucoup plus vaste, comparable à certains centres religieux de chefs-lieux provinciaux de la vallée du Nil. L’équipe cherche à confirmer ou infirmer cette hypothèse en combinant fouille des espaces conservés en élévation, prospection géophysique et sondages d’interprétation des anomalies magnétiques.

Un des bâtiments découverts grâce à la prospection géophysique. Image magnétique © Bruno Gavazzi et Rozan al-Kontar al-Khatib, Université de Strasbourg, 2013. Image satellitale © Digital Globe (Google earth)
Premier sondage dans le même bâtiment. Cliché © Frédéric Colin, Université de Strasbourg, 2013

3. Des réseaux hydrauliques fossiles et leurs interactions avec l'habitat

Comment les réseaux hydrauliques fossiles interagissent-ils avec les autres systèmes fonctionnels occupant les mêmes espaces (habitats, cimetières). La combinaison de prospections géophysiques et de sondages ciblés permet de préciser la chronologie de réseaux dont l’imagerie satellitale révèle par ailleurs la structure sur de grandes surfaces, afin de contribuer à l’histoire de l’agriculture irriguée dans l’Égypte pharaonique.

Rozan al-Kontar al-Khatib et Bruno Gavazzi prospectent au traineau équipé de magnétomètres et d'un GPS, à Qaret el-Toub. Cliché © Fr. Colin, Université de Strasbourg, 2013.
Sondage entre la tour nord du fort romain de Qaret el-Toub et le rebord d'un puits antique (à l'avant-plan). Cliché © Fr. Colin, Université de Strasbourg, 2013.
Bruno Gavazzi, magnétomètres montés sur une perche, à Qasr 'Allam. Cliché © Fr. Colin, Université de Strasbourg, 2012.
Sondage 15 à Qasr 'Allam, canal comblé à la fin de la Troisième période intermédiaire/début Basse Époque. Cliché © Fr. Colin, Université de Strasbourg, 2012.
Sondage 15 à Qasr 'Allam, canal comblé à la fin de la Troisième période intermédiaire/début Basse Époque. Cliché © Fr. Colin, Université de Strasbourg, 2012.

Un projet interdisciplinaire IdEx 2013 – CNRS – Université de Strasbourg

  • L’étude du thème 3, a obtenu le soutien de l’appel à projets interdisciplinaires IdEx 2013 – CNRS – Université de Strasbourg, en collaboration entre :
    • l’UMR 7044 Archéologie et histoire ancienne : Méditerranée – Europe (ARCHIMÈDE)
    • l’UMR 7516 Institut de Physique du Globe (IPGS)
    • l’UMR 7362 Laboratoire Image, Ville, Environnement (LIVE)

Lire ici la description du projet.

Pour un historique des fouilles, on peut consulter le site internet de l’IFAO en cliquant ici.

Actualités

déc. 3 2017

L'Institut d'égyptologie organise des visites de la collection les 17 et 31 janvier 2018 à 14h, ouvertes à tous les publics. Une...

nov. 3 2017

L'Institut d'égyptologie organise des visites de la collection les 6 et 13 décembre 2017 à 14h, ouvertes à tous les publics. Une...

nov. 3 2017

L'Institut d'égyptologie organise des visites de la collection les 6 et 13 décembre 2017 à 14h, ouvertes à tous les publics. Une...

Toutes les actualités